Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Le talentueux Gus Bofa illustre Courteline !

Publié par HEURTEBISE sur 5 Février 2015, 16:17pm

Catégories : #Beaux livres

« Gus Bofa est avant tout un écrivain qui a choisi le dessin pour atteindre ses buts. Un texte de Bofa, un dessin de Bofa sont construits dans la même matière et l’un et l’autre sont animés de ce même rayon de poésie humoristique qui comprend tout ce qui tient une place entre la vie et la mort. » disait de lui son ami Pierre Mac Orlan !

La librairie Heurtebise, présente cet ouvrage de Courteline, un recueil de pièces de théâtre, illustré par le célèbre Gus Bofa. A savourer…

Georges Courteline : Théâtre choisi. (La peur de coups - Boubouroche - Les Boulingrin - Le droit aux étrennes - Le gendarme est sans pitié - Un client sérieux). A Paris, société littéraire de France. 1924. In 12 relié 1/2 chagrin bleu nuit à coins. Dos à 5 nerfs avec caissons décorés. Tranche supérieure dorée. 205 pages. Avec les dessins in texte de Gus Bofa (*). Exemplaire numéroté du tirage sur papier vélin pur fil Marais (N° 907). Tome 1 seul, mais complet en soi. Au total 6 pièces. Jolie reliure, bon exemplaire propre.

Ouvrage mis en vente et référencé HE-19560 à la Librairie Heurtebise.
 

Courteline s'amusant avec son théâtre de marionnettes, par Charles Léandre.

Courteline s'amusant avec son théâtre de marionnettes, par Charles Léandre.

(*) Gustave Henri Émile Blanchot, dit « Gus Bofa », est un illustrateur français (1883-1968). Il se destine à la carrière militaire mais y renonce au moment de présenter le concours de Saint-Cyr. Pour gagner un peu d’argent, il commence, dès 1900, à vendre des dessins aux journaux illustrés comme Le Sourire, Le Rire ou La Risette. Après son service militaire, et quelques emplois de bureau sans intérêt, il crée, vers 1906, les Affiches Gus-Bofa. Fort de son succès d’affichiste, il écrit des contes pour la presse, des revues pour le music-hall et tient la chronique théâtrale du Rire puis du Sourire, journaux qu’il dirige brièvement et où il fait débuter Pierre Mac Orlan. Très grièvement blessé aux jambes en décembre 1914 lors des combats du Bois-le-Prêtre, il refuse d’être amputé et, de son lit d’hôpital, envoie des dessins à La Baïonnette. Au lendemain de cette guerre, qui l’a laissé infirme, il commence, poussé par Mac Orlan, une carrière d’illustrateur de livres de luxe. Il met ainsi en image Mac Orlan, Courteline, Swift, Voltaire, De Quincey, Cervantès ou Octave Mirbeau. Parallèlement, il publie des albums personnels comme « Le Livre de la guerre de cent ans » ou « Chez les toubibs. »

Source : Wikipédia.

- Frontispice de l'ouvrage cité ci-dessus - Georges Courteline -

- Frontispice de l'ouvrage cité ci-dessus - Georges Courteline -

Référence HE-19560 -

Référence HE-19560 -

Illustration tirée du "Livre de la guerre de Cent Ans", de Gus Bofa (La Renaissance du livre, 1921, réédition augmentée et restaurée Cornélius, 2007).

Illustration tirée du "Livre de la guerre de Cent Ans", de Gus Bofa (La Renaissance du livre, 1921, réédition augmentée et restaurée Cornélius, 2007).

- Gus Bofa -

- Gus Bofa -

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents