Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Le Zéro et l’Infini ou le Paradis sur terre…

Publié par HEURTEBISE sur 13 Janvier 2016, 16:51pm

Catégories : #Beaux livres

Accusé de s'être opposé au gouvernement, Roubachof est arrêté et jeté en prison. Ancien apparatchik et figure de premier plan de la Révolution russe, il est confronté à un système répressif auquel lui-même a collaboré durant sa carrière politique… Derrière le flou relatif de la narration perce évidemment une réalité historique particulière : l'URSS stalinienne des années 1930 : les procès de Moscou, les Grandes Purges (1937-1938), un parti devenu machine totalitaire... ainsi qu'une réalité historique plus générale : la mise en place du totalitarisme et de sa vision inhumaine de l'individu. Arthur Koestler, lui-même ancien communiste et resté socialiste tout au long de sa vie, figure parmi les premiers intellectuels à dénoncer le détournement de la révolution socialiste à une époque où l'URSS est érigée en « paradis terrestre » par de nombreux penseurs et intellectuels occidentaux de gauche, où toute critique est dénoncée comme une manœuvre réactionnaire.

La librairie présente cette bonne édition datée de 1947.
 

- 1ère de couverture -

- 1ère de couverture -

Arthur Koestler : « Le Zéro et l'Infini ». (Darkness at noon). Calmann-Lévy. Juillet 1947. In 12 broché sous couvertures rempliées de 373 pages. Bon état, intérieur frais.

Ouvrage mis en vente et référencé HE 12184 à la librairie Heurtebise.

Ce roman d'Arthur Koestler écrit entre 1938 et 1940, est publié pour la première fois au Royaume-Uni en 1941, ensuite en France, chez Calmann-Lévy en 1945. Le roman fut originellement écrit en allemand et traduit en anglais par la maîtresse de Koestler, Daphné Hardy Henrion.

(1905 - 1983)

(1905 - 1983)

En France, malgré un indéniable succès d'édition, rares sont ceux qui, comme Francine Bloch (pseudonymes Francine de Bérys), prennent publiquement la défense du roman. Le Zéro et l’infini est un récit extrêmement stimulant intellectuellement, le fait qu’il se base sur des faits réels en accroit d’autant plus la force et l’intérêt. Koestler a effectué là un travail remarquable et cet ouvrage devrait être plus connu et plus lu qu’il ne l’est. Le style est agréable, on sent la maîtrise de l’argumentation, la logique du texte et l’intelligence de celui qui l’a écrit. Voilà un livre qui assurément gagnerait à être étudié et davantage lu…

En 1979, Koestler fait partie du comité d'honneur de la revue « Nouvelle École », liée à la Nouvelle Droite. Atteint de la maladie de Parkinson et de leucémie, il met fin à ses jours par absorption de médicaments le 1er mars 1983 à Londres, conjointement avec sa troisième épouse Cynthia. Il défendait depuis longtemps l'euthanasie volontaire. Son testament prévoyait la création de la chaire de parapsychologie de l'université d'Édimbourg, laquelle fut effectivement inaugurée un an plus tard.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents