Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


L’histoire d’un Merle Blanc : une fable de la vie ?

Publié par HEURTEBISE sur 8 Juillet 2016, 08:38am

Catégories : #Beaux livres

L'Histoire d'un merle blanc, c'est notre aventure à tous, le parcours initiatique de chacun, de la naissance à la résignation finale, en passant par la révolte, l'espoir, la déception, l'amour et la résistance. C'est une fable de vie. Une ode poétique...

 

La librairie propose cette édition d’avant-guerre, pour la jeunesse et superbement illustrée par le célèbre René Lelong !

Alfred de Musset : Histoire d'un merle blanc (1842), suivi de Carmosine (1850) et de Poésies diverses (1828-1850). A Paris, édition Henri Laurens. (Collection "les succès d'antan" - Lectures pour la jeunesse). 1931. In 12 cartonné décoré. 155 pages. Avec les illustrations hors texte et en couleurs de René Lelong (*).

Joli exemplaire, frais. Ouvrage mis en vente et référencé HE 20261 à la librairie Heurtebise.
 

- Illustration de René Lelong -

- Illustration de René Lelong -

(*) René Lelong est un illustrateur et peintre (1871 – 1933). Il a réalisé des affiches publicitaires et illustré de nombreux livres et textes, notamment dans la collection Nelson ou les magazines Je sais tout, L'Illustration et Fémina.

- 1ère de couverture -

- 1ère de couverture -

Répudié par ses parents parce qu'il n'est pas de leur couleur, moqué pour sa voix que personne n'apprécie, ballotté par le vent, un jeune oiseau s'interroge sur son identité... Ni le pigeon voyageur en route pour Bruxelles, ni la pie russe, ni la tourterelle Gourouli, face à laquelle il se découvre une âme de "tourtereau", ni le pédant poète-cacatoès, ni les grives séductrices de Mortefontaine, ni les étourneaux frivoles, ni les vieilles colombes rencontrés sur sa route ne lui seront d'aucun secours dans sa quête existentielle. A son obsédante question : "qui suis-je ?", le hasard répondra en lui révélant sa nature de "merle blanc". Il décide alors d'assumer sa condition d'oiseau exceptionnel et se déclare poète.

Illustration pour "Carmosine", comédie en trois actes. (Planche 3).

Illustration pour "Carmosine", comédie en trois actes. (Planche 3).

Le succès est tel que sa réputation internationale lui amène la visite de confrères exotiques : un merle du Sénégal, un autre du Japon. Insensible aux témoignages d'admiration dont il est l'objet, il se barricade dans une solitude forcenée, source intarissable de souffrances. C'est une jeune merlette admiratrice de son œuvre, "femme de plume" et non moins blanche que lui (incarnation savoureuse de George Sand), qui parvient à le tirer de sa misanthropie, en lui proposant de partager sa vie... Cette idylle marquera-t-elle la fin des tribulations de notre volatile romantique ou l'entraînera-t-elle vers de nouvelles désillusions ?

Texte publié aux Editions L'Avant-Scène théâtre dans la Collection des Quatre-Vents.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents