Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


La vie de bohème d’Emil Szittya !

Publié par HEURTEBISE sur 12 Juillet 2016, 09:27am

Catégories : #beaux livres

Emil Szittya (1886 - 1964) est un critique d'art de l'avant-garde artistique et écrivain libertaire né à Budapest (Autriche-Hongrie). Son vrai nom est Adolf Schenk. La librairie propose cet ouvrage, recherché par les collectionneurs :
 

La vie de bohème d’Emil Szittya !

Emil Szittya : « 82 rêves pendant la guerre 1939 - 1945. » Editions les Diurnales. 1963. In 12 broché de 179 pages. Illustrations en noir et hors-texte de l'auteur. Exemplaire non coupé. Bon état.

Ouvrage mis en vente et référencé HE 19401 à la librairie Heurtebise. 20 €

- 1ère de couverture -

- 1ère de couverture -

La vie de bohème d’Emil Szittya !

Emil Szittya a vécu une véritable vie de bohème : il s'installe à Paris en 1906, puis à Zurich de 1914 à 1918. Il était ami avec tous les membres de l'avant-garde sur lesquels il a écrit un livre de souvenirs : Das Kuriositäten-Kabinette. Il a été coéditeur de Der Mistral un journal pré-dadaïste. Sa vie est assez proche de celle d'un autre révolutionnaire et marginal : Franz Jung. Il était ami avec Blaise Cendrars, une première rencontre avait eu lieu à Leipzig. Ensuite, ils se retrouvèrent à Paris vers 1910-1911 ou Emil publiait la première série de sa revue Neue Menschen. Les difficultés matérielles étaient grandes, Blaise, Emil et Marius Hanot lancèrent une version française de Neue Menschen : Les Hommes nouveaux, revue franco-allemande : libre et anarchiste. Emil Szittya sera un véritable météore et écrivain bohème de la littérature européenne. Véritable apôtre de l'avant-garde, il lance le poète Lajos Kassák et fut certainement le premier à reconnaître le génie d'un Chagall.

Cf. Wikipédia.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents