Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Arts, formes et transparences... au musée de Dijon.

Publié par HEURTEBISE sur 4 Septembre 2012, 09:02am

Catégories : #Beaux livres

Verrerie au Musée des Beaux-Arts de Dijon.

Formes et transparences. Les plus belles pièces de verrerie du musée des Beaux Arts de Dijon. Catalogue de l'exposition. 2007. Introduction méthodologique par G. Petit et C. Gras. in 8 de 80 pages. Nombreuses photos en couleurs. Biblio. "L'évolution de l'art verrier à travers les collections bourguignonnes et des provenances internationales". Bon état.

Ouvrage référencé HE 17318 à la librairie Heurtebise.

DIJON-VERRERIE-1.jpg

 

MARION (F).

Les arts mineurs au Musée de Dijon. Ivoires, émaux, objets religieux, coffrets, céramiques... Editions Bernigaud et Privat. 1934. Petit in 12 broché de 154 pages. 39 documents en photo gravures. Bon état.

Ouvrage référencé HE 14827 à la librairie Heurtebise.

 

DIJON-MARION-MUSEE-.jpg

 

MARION-DIJON-2.jpg

L'histoire du musée des beaux-artsremonte à la création de l'école de dessin par François Devosge en 1766. Les collections de cette dernière, présentées dès 1787 dans le cadre d'un « Museum » (actuelle salle des Statues) constituent les prémices des collections du musée.

Après la nationalisation des biens du clergé et des émigrés en 1791 et l'inventaire dressé l'année suivante par François Devosge, le musée se voit attribuer des œuvres majeures, ce qui lui permet d'ouvrir ses portes au public en 1799. Puis, à la suite des confiscations faites en France et dans les états conquis par les armées révolutionnaires et impériales, Dijon bénéficie de l’envoi par l'État d'œuvres jusqu'alors rassemblées au Louvre.

L'État contribue largement à enrichir le musée par des dépôts : plus de 300 entre 1814 et 1980.  Outre une politique d'acquisition active, le musée doit aussi une part importante de ses richesses à la générosité de ses nombreux donateurs : plus de 700 noms figurent sur les inventaires du musée. Certains ont légué au musée des collections entières (Trimolet, Thévenot, Grangier, Dard, Joliet) ou apporté des œuvres absentes des collections, comme les tableaux impressionnistes du docteur Robin.

Pour faire face à cet accroissement, une nouvelle aile est édifiée en 1852. Une grande réorganisation est menée entre 1945 et 1950 ; les derniers travaux importants, avant la rénovation engagée en mai 2008, remontent aux années 1970 avec l’installation de la collection Granville.

DIJON-MUSEE.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents