Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Autour de Julien Gracq ou le rivage subtil des mots...

Publié par HEURTEBISE sur 26 Septembre 2014, 09:57am

Catégories : #Beaux livres

GRACQ :

"Julien Gracq. Regards croisés."

Publication de l'association 303 - Arts, recherches, créations (Nantes). 2006. Grand in 8 de 253 pages. Format : 22 X 30cm. Nombreuses illustrations, in et hors-texte, portraits, documents familiaux, fac-similés de lettres et manuscrits. Reproductions des éditions originales : le Fonds Gracq à la bibliothèque universitaire d'Angers. Bel exemplaire à la riche iconographie. - "L'association 303 Arts, Recherches et Créations" s'attèle, depuis plus de 30 ans, à promouvoir la diversité patrimoniale de la région des Pays de la Loire ainsi que la création contemporaine. Sa dénomination est le résultat de l'addition des cinq numéros départementaux qui composent la région ligérienne : 44 (Loire-Atlantique) + 49 (Maine-et-Loire) + 53 (Mayenne) + 72 (Sarthe) + 85 (Vendée) = 303. - "Une invitation à la relecture des œuvres de ce grand prosateur".

 

GRACQ-JULIEN.jpg

 

 


                           Ouvrage référencé HE 19278 à la Librairie Heurtebise

 

GRACQ-BELLMER.jpg

 

       

                                             Portrait par Hans Bellmer


Julien Gracq, de son vrai nom Louis Poirier, né le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire) et mort le 22 décembre 2007 à Angers, était un écrivain français.

Si Au château d'Argol, son premier roman, fortement influencé par le romantisme noir et par le surréalisme, avait attiré l'attention d'André Breton, c'est avec Le Rivage des Syrtes, et surtout le spectaculaire refus de son auteur de recevoir le prix Goncourt en 1951, que Julien Gracq s'est fait connaître du public. Reconnaissance paradoxale pour cet écrivain discret qui s'est effacé derrière une œuvre protéiforme et originale, en marge des courants dominants de la littérature de son époque (voire en opposition), qu'il s'agisse de l'existentialisme ou du nouveau roman. Après avoir abandonné l'écriture de fiction, Julien Gracq publie à partir de 1970 des livres qui mélangent bribes d'autobiographie, réflexions sur la littérature et méditations géographiques.

Traduites dans vingt-six langues, étudiées dans des thèses et des colloques, proposées aux concours de l'agrégation, publiées de son vivant dans la bibliothèque de la Pléiade, les œuvres de Julien Gracq ont valu à leur auteur une consécration critique presque sans équivalent à son époque.

Cf. Wikipédia.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents