Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Historia del Toreo... et viva la muerte !

Publié par HEURTEBISE sur 10 Octobre 2011, 14:06pm

Catégories : #Beaux livres

BEDOYA (F. G de)

« Historia del toreo, y de las principales ganaderias de Espana. »

Madrid Anselmo Sta. Coloma y Compania. 1850. in 4. Format 26 X 18,7 cm. Un volume relié demi chagrin rouge. Dos à nerfs orné. Plats décorés de motifs dorés. Trois tranches dorées. Editions originale rare, ornée de 24 lithographies en sépia par Miranda, dont 11 illustrations de scènes de corrida et 13 portraits. Plusieurs gravures en tête de chapitre et culs de lampe. 380 pages. Quelques légères rousseurs sans gravité. Texte en espagnol. Bon exemplaire de qualité.

Référence HE 14472 à la librairie Heurtebise.

 

VIDEO. CORRIDA MADRID 1996 / JOSELITO.

Le 2 mai 1996, Miguel Arroyo Joselito combattait seul au cours d’une corrida goyesca 6 toros de ganaderias différentes. Corrida historique, où il a obtenu 6 oreilles,

Ici, son combat, sous la pluie, face à son 1er adversaire d’ El Torreon

 

« Quand on le vit pour la première fois dans une arène, il était encore dans la classe biberon de l’école taurine de Madrid. C’était un « Petit Chose », un gosse comme un chat de gouttière avec une mèche sur les yeux infiniment triste. Sa vie, jusqu’alors, aurait pu inspirer les meilleurs des mélos. »

 

L’enfance de Joselito est en effet triste. Orphelin élevé par sa grand-mère, il rêve de sortir de sa condition, et très tôt, il devient un becerriste remarqué à la fois pour ses dons exceptionnels et pour son « mutisme rageur. » Il obtient son premier grand succès à Madrid dans les arènes de Las Ventas en 1986, lors de sa confirmation d’alternative. Très vite, le public découvre un torero d’un classicisme très pur (on le rapproche parfois de Paco Camino), à la fois artiste et courageux, avec des estocades nettes qui ne ratent pratiquement jamais. C’est un tueur remarquable. Joselito impressionne la profession. (Wikipedia).

 

BEDOYA-2-001.jpg

 

BEDOYA-1-001.jpg

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents