Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


"Intelligence en guerre" ou du rôle des intellectuels ?

Publié par HEURTEBISE sur 20 Juin 2011, 08:28am

Catégories : #Les Brèves

 

 

 

 

ARCHIVE DE LA VIE LITTERAIRE SOUS L’OCCUPATION

Depuis la déclaration de la deuxième guerre mondiale jusqu’aux lendemains de la Libération, quel fut le véritable rôle des intellectuels et des écrivains français ? De quels enjeux ont-ils été les otages, de quels discours furent-ils les messagers ?

Plus de 800 pièces d’archives : lettres, manuscrits, photographies, livres, brochures, tracts, affiches…illustrent la situation des intellectuels qui furent aux avant-postes de la Résistance, comme de la Collaboration.

Un témoignage saisissant avec des pièces intéressantes qui méritent, au-delà des partis pris, une réflexion honnête…

Exposition jusqu’au 9 juillet 2011.

Hôtel de Ville de Paris

 

 

 

 

 

www.paris.fr  

 

Exposition conçue et réalisée par l’I.M.E.C. (Institut Mémoires de l’édition contemporaine.) Pour tous renseignements sur le catalogue, contacter chez Tallandier : Claire Venzon :

 

claire.venzon@tallandier.com  

 

 

L’ÉPURATION DANS LES LETTRES

Les Cours spéciales de justice sont instaurées le 15 septembre 1944 pour présider à l’Épuration de la société française. Mais pour le milieu intellectuel, c’est le Comité national des Écrivains (CNÉ) qui devient bientôt la seule instance de justice. Le Parti communiste, renforcé par son grand rôle dans la Résistance, est majoritaire au sein du CNÉ et mène durement l’Épuration dans les Lettres, multipliant dès septembre1944 les « listes noires » d’écrivains collaborateurs. Robert Brasillach est fusillé ; Lucien Rebatet et Henri Béraud sont condamnés à mort, puis leur peine est commuée en travaux forcés. Pierre Drieu La Rochelle se suicide en mars 1945. Entre-temps, l’Épuration dans les Lettres aura suscité une très vive polémique : d’un côté, Louis Aragon, Vercors, Claude Morgan, Les Lettres françaises et le CNÉ ; de l’autre, Jean Paulhan qui, avec sa « Lettre aux Directeurs de la Résistance » jette un pavé dans la mare de la bonne conscience des Résistants, devenus à ses yeux à la fois « juges et mouchards ».

 

 

 

Petite bibliographie concernant « l’Épuration » dans les Lettres Françaises, la presse, les artistes, le cinéma, etc…

Bourdrel Philippe, L’épuration sauvage, 1944-1945, (Deux tomes), Perrin, Paris, 1988, et 1991.

Coston Henry, « Le livre noir de l’épuration », Lectures françaises, août septembre 1964. Rivarol, supplément au n°32, 23 août 1951.

Rougier Louis, « L’épuration », Défense de l’occident, n°39-40, janvier-février 1957.

Henry Rousso, « L’épuration en France une histoire inachevée », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°33, janvier mars 1992, page 102. Bénédicte Vergez-Chaignon, Vichy en prison. Les épurés à Fresnes après la Libération, Gallimard, 2006.

Sacha Guitry, Soixante jours de prison, L’élan, Paris, 1949.

Claude Jamet, Fifi roi, L’élan, Paris, 1947.

Pierre Assouline, L’épuration des intellectuels, Éditions Complexe, Bruxelles, 1985.

Pierre-Marie Dioudonnat, L’argent nazi à la conquête de la presse française, Picollec, 1981.

Jean-Pierre Berthin-Maghit, « 1945, l’épuration du cinéma français : mythe ou réalité », dans Film et histoire, Éditions de l’E.H.E.S.S., Paris, 1984, pages 131-142.

Charles Louis Foulon, Claude Lévy, L’épuration de la presse française, CEREP, avril 1975.

 

 

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents