Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


"Je suis née inconsolable..." Louise de Vilmorin.

Publié par HEURTEBISE sur 8 Novembre 2011, 08:49am

Catégories : #Espace Vidéo

 

Louise de Vilmorin (1902-1969) parle de la chanson, de la musique en 1960. Juliette Gréco interprète un titre (inédit à ce jour): Le corset (paroles de Louise de Vimorin / musique de Jean-Louis Valmont).

 

Née dans le château familial d'une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse en 1925 un Américain, Henry Leigh Hunt (1886–1972) et s’installe à Las Vegas, au Nevada. Trois filles naissent de ce mariage : Jessie, Alexandra et Éléna. Divorcée, elle épouse en 1938 en secondes noces le comte Paul Palffy ab Erdöd (1890–1968), dont elle divorce rapidement. Elle devient ensuite la maîtresse de Paul Esterházy de Galántha (1901–1964), à partir de 1942, puis de Duff Cooper, ambassadeur de Grande-Bretagne. Elle termine sa vie avec un amour de jeunesse, André Malraux.

Louise de Vilmorin publie son premier roman, Sainte-Unefois en 1934, sur les encouragements d'André Malraux, puis, entre autres, Fiançailles pour rire (1939), Julietta (1951) et Madame de… (1951).

Elle publie aussi plusieurs recueils de poèmes dont Le Sable du Sablier (1945) et L'Alphabet des aveux (1954). Sa fantaisie se manifeste dans les figures de style dont elle est friande, notamment les holorimes (qu'elle écrit « olorime ») et les palindromes dont elle a écrit un grand nombre et de grande taille.

Francis Poulenc fait d’elle l’égale de Paul Éluard et de Max Jacob. Il trouve dans ses poèmes « une sorte d'impertinence sensible, de libertinage, de gourmandise qui prolongeait dans la mélodie ce que j'avais exprimé, très jeune, dans Les Biches avec Marie Laurencin »

Elle a écrit les scénarios et les dialogues de plusieurs films (Les Amants en 1957, La Française et l'Amour en 1960) et est apparue en tant qu'actrice dans Amélie ou le Temps d'aimer (1961) de Michel Drach et Teuf-teuf (1963) de Georges Folgoas.

(cf.Wikipedia).

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents