Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Jean Cau ou la fougue du désespoir !

Publié par HEURTEBISE sur 9 Juillet 2011, 14:35pm

Catégories : #Espace Vidéo

Pensant qu'il faut devenir le secrétaire d'un grand écrivain pour devenir soi-même écrivain, Jean Cau écrit à plusieurs écrivains, Julien Benda et Albert Camus. Seul Jean Paul Sartre, submergé de lettres par son succès, lui répond. C’est ainsi que l’auteur de « la pitié de Dieu », Prix Goncourt en 1961, commença sa grande carrière d’écrivain. La suite logique fera le reste : le journalisme et les missions de grand reporter. Déjà l’Express, au Nouvel Observateur, puis de très longues années à Paris Match…

 

Venu de l’extrême gauche, Jean Cau, bascula vers l’autre bord. Après une réflexion posée et disciplinée, ce qui n’est pas le cas de bien des auteurs ou intellectuels, il se rapprocha du mouvement de la Nouvelle Droite (le G.R.E.C.E) et écrivit des textes polémiques fustigeant la décadence de l’esprit européen, le Gauchisme, le Mondialisme pro-américain, bref, un ensemble de textes, qui parurent dans la revue « Nouvelle École », mais aussi « Eléments ». Ses ouvrages et essais sont teintés d’un paganisme solaire comme en témoigne cette préface écrite par Jean Cau pour l'ouvrage de Jacques Marlaud, (voir ci-dessous), l'écrivain approuve vivement la démarche de ce dernier consistant à retracer un paganisme du style et de la pensée chez les auteurs contemporains :

«Aussi bien, lorsque Jacques Marlaud soupçonne justement de quelque aristocratique solitude et de paganisme littéraire des Paul Morand, Déon, Céline, Nimier, Marcel Aymé, Chardonne, Giono et Valéry « rebelles du style », il met dans une juste cible. [...] Grâce à lui, je sais pourquoi nous sommes encore quelques-uns, en cette fin de siècle, à danser sans remords la pyrrhique ».

 

 Choix d’articles pour découvrir l’auteur :

- Jacques Marlaud - Le Renouveau païen dans la pensée française, Livre-Club du Labyrinthe, 1981

- Alain de Benoist - « Jean Cau » - Article paru en 2008 dans Le Spectacle du monde. 

- Pol Vandromme - « Jean Cau, la fougue du désespoir » - Article dans Valeurs actuelles - Mai 2009.

 

 Jean Cau était aussi un passionné de tauromachie. Il écrivit plusieurs articles et ouvrages sur le sujet, montrant son attachement à ce qu'il estimait être des rites ancestraux, païens, de jeu magique avec l'animal sauvage. Il séjourna en Espagne pour préparer plusieurs romans dont Les oreilles et la queue.

 

Jean Cau écrivit aussi pour le cinéma. Le 7ème art ne lui était pas insensible et malgré le déclin de la qualité de la production française ou européenne, il connaissait bien le milieu. En effet, grâce à son ami Alain Delon, il écrivit de beaux scénarii dont voici la liste :

 L’insoumis - Je vous salue mafia - La Curée - Jeff-  Borsalino - La peau de Torpédo - Don Juan 73

 

 

Bibliographie des œuvres :

 Le Fort intérieur

Maria-nègre

Le Coup de barre

Le Tour d'un monde

Les Paroissiens

Mon village

Vie et mort d'un toro brave

La Pitié de Dieu

Les Parachutistes - Le Maître du monde

Le Meurtre d'un enfant

Lettre ouverte aux têtes de chiens occidentaux

Un testament de Staline

Les Yeux crevés

Le pape est mort

Le Spectre de l'amour

L'Agonie de la vieille

Tropicanas, de la dictature et de la révolution sous les tropiques

Les Entrailles du taureau

Le Temps des esclaves

Ma misogynie

Les écuries de l'occident - traité de morale

La Grande Prostituée - Traité de morale II

Les Enfants

Pourquoi la France

Lettre ouverte à tout le monde

Otages

Une nuit à Saint-Germain des Près

Discours de la décadence

Une passion pour Che Guevara

Nouvelles du paradis

La Conquête de Zanzibar

Le Grand Soleil

La Barbe et la Rose

Une rose à la mer

Proust, le chat et moi

Croquis de mémoire

Mon lieutenant

Sévillanes

Les Culottes courtes

La Grande Maison

Le Choc de 1940

Les Oreilles et la Queue

Le Roman de Carmen

La Rumeur de Mazamet

L'Ivresse des intellectuels : Pastis, Whisky et Marxisme

L'Innocent

Nimeno II, torero de France

La Folie corrida

Au fil du lait

Contre-attaques : éloge incongrue du lourd

L'Orgueil des mots

Fernando Botero, la corrida

Monsieur de Quichotte

Le Candidat

 

 

Jean-Cau.jpg

  

  

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents