Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


La saison des confitures... Un livre aux idées gourmandes !

Publié par HEURTEBISE sur 2 Septembre 2014, 13:52pm

Catégories : #Beaux livres

 

 

 

La confiture de tomates !

Une idée originale pour marier texture et saveur exceptionnelles !

 

 

 

 

 

Mirabelles, mures, pommes, tomates et myrtilles… C’est la période de récolte et la saison des confitures ! ! !

 

LE NORMAND Véronique :

« La saison des confitures ». 100 recettes et idées gourmandes.

Editions Albin Michel. 1997. In 12 cartonné à dos toilé rouge. 150 pages. Nombreux conseils de préparations et recettes variées. (Truffage : recette manuscrite de la confiture de violettes !) Bon état.

 

 

CONFITURES--1.jpg

 

                          Ouvrage référencé HE 19210 à la librairie Heurtebise.

 

Déjà Pline l’Ancien…

 

En 73 après J-C, Pline l'Ancien dans son Histoire Naturelle évoque les recettes de conservations de son époque : cuissons des fruits dans du miel, du sirop ou du vin de raisin. Au IVe siècle, Palladius dans son traité sur l'agriculture De Re Rustica évoque lui aussi des recettes de fruits cuits.

 

Vers l'an mille, par l'intermédiaire du monde arabe, le sucre (de canne, en cristal) est introduit en Europe, les confitures y connaissent alors un nouvel essor. Au Moyen Âge, l'appellation « confitures » désigne toutes les confiseries réalisées à partir d'aliments cuits dans du sucre, du sirop ou du miel : bonbons, fruit confits, etc. La confiture actuelle était appelée « electuaire », du latin eleucterium. Originaire de la pharmacopée mésopotamienne, elle était alors utilisée comme traitement. Différentes recettes trouvent rapidement leur place aussi dans le boutehors, le dernier service des banquets médiévaux.

 

Longtemps considérées comme un produit de luxe, les confitures se banalisent au début du XIXe siècle grâce à la découverte du sucre de betterave. Aujourd'hui, elles sont considérées comme un aliment de plaisir, à l'intérêt nutritionnel assez faible : elles contiennent beaucoup de glucides et un peu de fibres. La plupart des vitamines sont éliminées durant la cuisson.

Source : Wikipédia.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents