Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Mémoires sur les Cent jours de Benjamin Constant.

Publié par HEURTEBISE sur 27 Septembre 2012, 08:12am

Catégories : #Beaux livres

CONSTANT Benjamin :

Mémoires sur les Cent jours en forme de lettres, avec des notes et des documents inédits. Nouvelle édition, augmentée d'une introduction. A Paris, chez Pichon et Didier. 1829. In 12 relié pleine basane havane. Dos à nerfs ornés. XXX + 182 et 196 pages. Intérieur frais malgré quelques légères rousseurs. Bel exemplaire en parfait état dans une reliure fraîche et signée.

Benjamin Constant, rallié à l'Empire, est nommé au Conseil d'État (20 avril 1815) et participe à la rédaction de l'Acte additionnel (24 avril 1815). Il formule sa théorie du « régime parlementaire » dans Principes de politique applicables à tous les gouvernements représentatifs (29 mai 1815).

Après la seconde abdication de Napoléon, il se réfugie à Bruxelles (1er novembre 1815), puis en Angleterre (27 janvier 1816), bien que sa condamnation à l'exil, prononcée le 19 juillet 1815, ait été révoquée par le Roi le 24 juillet suivant, et y publie Adolphe.

Ouvrage référencé HE 13872 à la librairie Heurtebise.

 

Benjamin Constant de Rebecque, né à Lausanne le 25 octobre 1767, mort à Paris le 8 décembre 1830, inhumé au cimetière du Père-Lachaise1, est un romancier, homme politique, et intellectuel engagé français d'origine suisse.

Républicain et engagé en politique depuis 1795, il soutiendra le Coup d'État du 18 fructidor an V, puis celui du 18 Brumaire. Il devient sous le Consulat le leader de l'opposition libérale dès 1800. Après avoir quitté la France pour la Suisse puis l'Allemagne, il se rallie à Napoléon pendant les Cent jours, et il revient en politique sous la Restauration. Élu député en 1818, il le sera encore à sa mort en 1830. Chef de file de l'opposition libérale, connue sous le nom des « Indépendants », il est l'un des orateurs les plus en vue de la Chambre des députés et défend le régime parlementaire. Lors de la Révolution de juillet, il soutient l'installation de Louis-Philippe sur le trône.

Auteur de nombreux essais sur des questions politiques ou religieuses, Benjamin Constant est aussi l'auteur de romans psychologiques sur le sentiment amoureux comme Le Cahier rouge (1807), où se retrouvent des éléments autobiographiques de son amour pour Madame de Staël, et Adolphe (1816).Sources : cf. Wikipédia.

 

EDITIONS ACTUELLES. Pour toutes les œuvres de Constant, l'édition de référence, riche en introductions, notes et variantes, est celle des « Œuvres Complètes », en cours d'édition – Voir le site internet de l’Université de Liège. (17 tomes parus dont dix d'œuvres et sept de Correspondance, 21 volumes). Un volume de ses œuvres regroupées sous le titre Écrits autobiographiques – Littérature et politique – Religion est paru dans la Bibliothèque de la Pléiade (édition et préface d'Alfred Roulin, 1957).

Constant-couverture.jpg

 

 

 

 

Constant-textes.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents