Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Talleyrand à table et le château de Valençay...

Publié par HEURTEBISE sur 25 Septembre 2013, 09:32am

Catégories : #Beaux livres

Bonneau François :

Talleyrand à table ou la cuisine des Princes. Auto-édition. 1988. In 12 à couvertures à rabat. Plusieurs illustrations en couleurs et fac-similés. Bon état. "Le château de Valençay, le Prince de Talleyrand Périgord et Marie Antoine Carême (*)."

 

(*) Marie-Antoine (dit « Antonin ») Carême, né le 8 juin 1784 à Paris et mort le 12 janvier 1833, est un pâtissier et un chef français. Connu comme « le roi des chefs et le chef des rois », il est le premier à porter cette appellation de « chef ». Praticien précoce et représentant éminent du concept français de la haute cuisine, il est considéré comme le fondateur de ce style grandiose, recherché à la fois par les cours royales et les nouveaux riches de Paris. Il est l'un des premiers cuisiniers à avoir acquis une renommée internationale.

Ouvrage référence HE 18440 à la librairie Heurtebise.

 TALLEYRAND-1.jpg

Assiette faisant partie du grand service d’apparat en porcelaine de Sèvres offert par Napoléon Ier au Prince de Talleyrand.

 

TALLEYRAND-2.jpg

 

Le château de Valençay, la "maison de campagne" de Talleyrand

 

La « Chambre de Madame de Staël »

En 1803, le comte de Luçay, préfet des Palais Consulaires mais à court d'argent, vend pour 1,6 million de francs l'énorme domaine de 12 000 hectares répartis sur 23 communes à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, ex-évêque d'Autun, ministre des Relations Extérieures du Consulat, obéissant ainsi à Bonaparte - qui contribua à l'achat - suivant cet ordre :

« Je veux que vous ayez une belle terre, que vous y receviez brillamment le corps diplomatique, les étrangers marquants... »

Après y être venu avec son épouse Catherine Worlée, Talleyrand chargea Jean-Augustin Renard de restaurer et d'embellir sa nouvelle propriété; un pavillon de chasse fut alors aménagé et le parc transformé en parc à l'anglaise; le château est remeublé dans le style antiquisant alors en vogue ; le cabinet de travail abrite aujourd'hui des meubles et objets lui ayant appartenu dont un curieux fauteuil à soufflets. Le mobilier de sa chambre provient de son hôtel parisien de la rue Saint-Florentin.

 

Le lit de style Directoire acquis par Talleyrand en souvenir de Mme de Staël a donné son nom à une autre chambre.

En 1902 le dernier duc de Talleyrand-Valençay fit fermer par des portes fenêtres la galerie à arcades de la cour d'honneur, où se trouvent les portraits en pied de plusieurs ancêtres de Talleyrand, peints en 1810 par le peintre Joseph Chabord (1786-1848), élève de Regnault, auteur de deux portraits équestres de Napoléon.

Le célèbre cuisinier Marie-Antoine Carême, « chef de bouche » de Talleyrand, séjourna au château presque chaque année.

Sources : Wikipédia.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents