Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la Librairie Heurtebise

Le blog de la Librairie Heurtebise

La librairie Heurtebise est une librairie de livres anciens et d'occasion. Elle publie 6 catalogues annuels. Thèmes : Histoire, Littérature, Philosophie, Sciences, Esotérisme, Médecine, Voyages, Livres Illustrés... Elle publie des informations culturelles en relation avec les métiers du livre.


Un rescapé de la Terreur... Le Comte Dufort de Cheverny !

Publié par HEURTEBISE sur 6 Septembre 2012, 09:08am

Catégories : #Beaux livres

Comte Dufort de Cheverny.

Mémoires, où l'introducteur des Ambassadeurs de Louis XV, puis lieutenant général du Blaisois fait revivre avec une sincérité absolue les femmes et les hommes de la Cour.... Editions les Amis de l'Histoire. 1970. Complet en 2 volumes in 12 reliés simili-cuir décoré. 402 et 460 pages. Impression Darantière à Dijon sur papier Bouffant alfa vergé. Plusieurs illustrations hors texte avec leurs légendes. 2 frontispices en couleurs contre-collés. Très bon état.

 Dufort était introducteur des ambassadeurs et lieutenant général du Blaisois. Dans le vol. 2 on trouve une introduction rédigée par R. de Crèvecoeur et une préface. Les mémoires du comte Dufort de Cheverny restèrent ignorés jusqu’en 1880, date à laquelle A. Baschet en publia quelques extraits dans le Cabinet historique. La dernière partie, la plus curieuse était à peine connue et plusieurs écrivains l’exploitèrent (introduction). Dans sa préface, le comte Dufort écrivait : « Je dirai tout ; mes anecdotes particulières, celles publiques et secrètes que j’ai été à portée de voir y seront déposées fidèlement. » Il divise son livre en plusieurs époques. Le livre se termine avec la Révolution et M. Dufort « touche du reste à ses derniers jours, et ils sont loin d’être heureux. » Il cesse d’écrire en 1801, sept mois avant sa mort.

(Cf. Roger Siblot).

Ouvrage référencé HE 17760 à la librairie Heurtebise.

Jean-Nicolas Dufort, comte de Cheverny, né le 3 février 1731 à Paris et mort le 28 février 1802 (9 ventôse an X) à Blois est un mémorialiste français, introducteur des ambassadeurs sous Louis XV.

Né dans une famille de parlementaires et de fermiers généraux, il perd sa mère (Agnés Françoise Soullet) à 12 ans et son père (Joseph, chevalier, seigneur de Saint-Leu-Taverny) à 15 ans. Il se retrouve à la tête d'une fortune considérable qu'il dépense en plaisirs. À 21 ans, il achète la charge d'introducteur des ambassadeurs de Nicolas Sainctot. Admis à la cour, il devient un familier de Louis XV et fréquente la grande noblesse.

Il se retire de la cour en 1764 et achète le château de Cheverny, obtenu de haute lutte contre le marquis de Marigny, frère de Madame de Pompadour. Les bâtiments se trouvent alors en très mauvais état ; il les aménage et fait dessiner le parc, donnant ainsi à l'édifice son apparence actuelle. Il obtient alors de Louis XV le privilège d'être appelé « comte Dufort de Cheverny ».

En 1789, il accepte le commandement de la garde nationale mais refuse d'être élu aux États généraux. Cette décision, ainsi que son passé d'officier de la Maison du roi, le rendent suspect : il est arrêté en mai 1794 et jeté en prison à Blois, où il commence à rédiger ses mémoires. La fin de la Terreur le laisse libre, mais ruiné du fait de la dépréciation des rentes. Incapable de maintenir son ancien train de vie, il s'installe à Blois où il poursuit ses mémoires. Il meurt en 1802, âgé de 71 ans.

Sources : cf. Wikipédia.

 DUFORT-MEMOIRES-1.jpg

 

 

DUFORT-MEMOIRES-2.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents